Mentors

Tous les participants de la 25e édition auront l’opportunité de recevoir un mentorat personnalisé en compagnie d’un mentor associé à sa catégorie.

Interprètes

Andréanne Alain

Andréanne Alain oeuvre dans le milieu culturel de la chanson au Québec et en France depuis 19 ans. Que ce soit en tant qu’ auteure-compositrice-interprète, directrice de choeurs, choriste, claviériste, arrangeuse, pédagogue, elle collabore avec des artistes de renoms : Robert Lepage, Luc De Larochellière, Marie Denise Pelletier, Le Cirque du Soleil, Moment Factory, et plus récemment Daniel Lavoie. Elle offre une formation pour la voix parlée et chantée, depuis 5 ans pour l’Union des artistes et à l’École nationale de cirque. Puis, à travers les années a donné des ateliers de voix au Festival International de la Chanson de Granby, aux Rencontres qui chantent, à Petite-Vallée, en Gaspésie et a été coach vocal pour les interprètes du Concours Ma Première Place des Arts. Son 1er album solo, Sur nous le ciel est sorti en mai 2006 et a été en nomination pour le Prix du Meilleur album de la Relève Archambault 2007. Alain Brunet de la Presse a écrit: « Un album magnifique. Très habité. On sent qu’elle est dans un état d’hypnose lorsqu’elle chante.»

Auteurs-compositeurs-interprètes

Éric Goulet

Leader du groupe rock alternatif francophone Possession simple, il fonde Les Chiens en 1997 et remporte un Félix en 2001 pour la réalisation de leur album La Nuit dérobée. Il poursuit une carrière solo sous le nom de Monsieur Mono. Éric Goulet a réalisé de nombreux albums pour d’autres artistes québécois, notamment Yann Perreau et Vincent Vallières.

Brigitte Saint-Aubin

Avec quatre albums à son actif soit être… (récipiendaire du Prix de la relève de la Musique Folk Canadienne), Les rêves à l’envers, Glamour et Design Intérieur, paru en septembre 2018, l’auteure compositrice interprète Brigitte Saint-Aubin est une artiste multidisciplinaire accomplie.  En plus de la chanson, elle œuvre au cinéma (Henri-Henri), à la télévision (30 vies, Mémoires Vive) et au théâtre (Chante avec moi, Foirée Montréalaise). Influencée à la fois par la musique folk et la chanson française, développant des thèmes tels que le temps, le deuil, les rêves, le lâcher prise et l’amour, Brigitte se fraie un chemin dans les dédales de l’âme humaine en usant de poésie et de douce mélancolie.

Initiatrice des tournées de salon, toujours à la recherche du dépassement et de l’innovation, elle s’est recemment lancé un défit en créant Design intérieur, le récit musical, ficelé autour des chansons de son nouvel album, qui porte le même titre.

Metteur en scène, directrice artistique et mentor, Brigitte aime tous les aspects de la création, de la conception à la réalisation. C’est avec grand plaisir qu’elle se joint, une fois de plus, à la grande équipe de Ma première place des arts 2018.

Groupes

Jean-François Beaudet

Jean-François oeuvre depuis plus de quinze ans dans le milieu musical québécois en tant que réalisateur, guitariste et chanteur pour des productions d’albums et de spectacles ainsi que des productions télévisuelles et corporatives. Depuis 2005, il est guitariste pour la SACEF et le concours Ma première Place des Arts et en est le directeur musical depuis 2012. Il est également guitariste de l’émission Belle et Bum diffusée à Télé-Québec. Il a accompagné la plupart des artistes du Québec et plusieurs artistes de réputation internationale en visite chez nous.

Il a travaillé comme guitariste de groupes sur les émissions l’Heure de Gloire, le Broco Show et la Fureur diffusées sur les ondes de Radio-Canada et On a pas toute la soirée sur le réseau TVA. Il a participé à plusieurs spectacles d’envergure dont les Fioritudes (Serge Fiori), le spectacle de fermeture des FrancoFolies de Montréal en 2016 présentant Diane Dufresne, la Fête Nationale du Canada à Ottawa en 2010, la Fête Nationale 2008 à Montréal et le spectacle commémoratif du 400ème de Québec. En studio, il a collaboré comme guitariste et arrangeur avec des artistes tels que Nanette Workman, Annie Villeneuve, France D’Amour, Christian Sbrocca, Christian Marc Gendron, Alexandre Désilets, Maxim Landry, Daniel Lavoie et Marie-Denise Pelletier. En 2013, il ouvre son studio (IN VIA) où il oeuvre comme réalisateur et producteur de musique originale (albums, films, documentaires) pour différents artistes, agences de publicité et boîtes de production.

Mentors des finalistes

Tous les finalistes auront l’opportunité de recevoir un mentorat de l’un des mentors associés à sa catégorie.

Nous dévoilerons le nom des mentors associés à la 25e édition au cours des jours à venir, restez à l’affût et consulter notre page facebook pour vous tenir informés!

Interprètes

Alexandre Désilets

Alexandre Désilets pose son ver magnifié sur la musique pour insuffler le beau dans la noirceur. Sa voix, à une amplitude vocale unique et texturée, reste résolument son instrument autant que moteur de sa création. Ses canons vocaux, tout en haut du patrimoine québécois, décuplent quelque chose de grandiose où la surprise est au rendez-vous à chaque tournant; une poésie empreinte de modernité, portée par la voix remarquable et incontournable du mélodiste surdoué.

Trois albums se sont succédé sous ses impulsions, Escalader l’ivresse(2008), La garde (2010) et Fancy Ghetto (2014), réaffirmant chaque fois un peu plus fort le vibrant talent de l’homme, imposant une signature affinée.

Après son projet d’envergure Windigo, on le retrouve au cœur d’une création Indie-pop réfléchie, EXTRAVAGANZA à paraître en janvier 2019.

Amylie

Après des nominations au Gala de l’ADISQ et aux Junos en 2013, pour son deuxième album Le Royaume, Amylie nous est revenue plus radieuse et déterminée que jamais en 2015 avec l’extrait « Que je m’envole ». La chanson fait son chemin, apparaît sur les palmarès radio, et c’est ainsi qu’elle prépare tranquillement le terrain pour son troisième album, lancé avec aplomb en mai 2016. Enregistré au feu studio Victor, Les éclats nous dévoile une Amylie plus franche que jamais, à la voix riche et envoûtante. Dans des arrangements sobres et sentis, c’est solidement ancrée derrière sa guitare électrique qu’elle signe la réalisation de ce troisième disque.

Amylie a été nominée au Gala de l’ADISQ 2016 pour « Réalisateur d’album ». Les critiques sont élogieuses et sa présence médiatique est plus élevée que jamais. Elle a eu la chance de participer à des capsules vidéos au Studio 12 de Radio-Canada en compagnie de Philippe Brach et Louis-Jean Cormier. Elle se retrouve également dans l’émission « Microphone » diffusée à Télé-Québec, en compagnie de Lara Fabian et Luc De Larochellière.

Marie Denise Pelletier

Premier Prix d’interprétation au Festival de la chanson de Granby en 1982, tout le Québec découvre  Marie Denise Pelletier grâce à son rôle de Stella Spotlight dans l’opéra-rock « Starmania ».  En 1993, elle remporte le Grand Prix Francovision à Paris avec la chanson « Inventer la terre ». Au fil des ans, elle enregistre des albums incluant plusieurs pièces à succès telles « Tous les cris, les S.O.S. »  et  « Pour une histoire d’un soir ». En 1994, elle remporte le Félix du « Meilleur album populaire de l’année » au gala de l’ADISQ pour son album, « Entre la Tête et le cœur ». En 2006, Marie Denise Pelletier lance un album de Noël intitulé « Noël, parle-moi » et présente chaque année des spectacles de noël inspirés de cet album. En 2016, Marie Denise Pelletier a fêté ses 30 ans de carrière et a lancé un coffret de 5 cds intitulé «  Les introuvables «.   À ce jour, Marie Denise Pelletier a chanté sur quatre continents  et a participé à de nombreux spectacles avec les grands orchestres symphoniques du Québec ainsi qu’à plusieurs spectacles musicaux dont « Roméo et Juliette », « Pélagie La Charrette » , « NEUF » et cette année « Fame ». En novembre 2017, Marie Denise Pelletier nous offrait un album  en hommage à Claude Léveillée nommé « Léveillée, entre Claude et moi ».  Une tournée de spectacles, inspirée de cet album, a débuté en février 2018.

Auteurs-compositeurs-interprètes

Félix Dyotte

Avec son premier album homonyme paru en mai 2015, Félix Dyotte a su honorer avec noblesse la tradition française dans ses expressions les plus jubilatoires en leur juxtaposant une modernité arrogante et poétique empruntée à la brit-pop. Son deuxième album « Politesses » nous reprend là où ou le précédent nous avait laissé; sur le lit défait de deux époques, entre musiques électroniques et chanson.

Pierre Flynn

C’est à l’âge de dix-huit ans que Pierre Flynn débute avec le groupe Octobre en 1972. Six disques et dix années pendant lesquelles Flynn peaufine une écriture exigeante et lucide, avec ses camarades.  Octobre, avec d’autres groupes tels Offenbach, Beau Dommage et Harmonium, aura fortement contribué à marquer l’époque et réinventer le rock et la pop d’ici.

Pierre Flynn se consacrera ensuite à la création solitaire.   Au fil des ans, l’artiste aura fait paraître quatre albums et obtiendra plusieurs prix à l’ADISQ dont le Félix du meilleur album rock en 1987 et le Félix « auteur-compositeur » en 2001.

Pierre Flynn fait un retour remarqué en 2015 avec l’album Sur la terre, un album charnière, qui brasse et qui caresse avec cette voix qui a grandi, cette poésie à la fois lucide et émerveillée, et une jeunesse, une actualité, une liberté renouvelée.  Acclamé par la critique, l’artiste est nommé dans des listes la remise de félix au Gala de l’ADISQ dans les catégories Album de l’année – Adulte contemporain et Auteur ou compositeur de l’année en 2015 et Chanson de l’année et Spectacle de l’année (auteur-compositeur-interprète).

La tournée de l’album s’est échelonnée sur trois années en parcourant les salles de la province, du Nouveau-Brunswick et en Suisse pour plus d’une centaine de concerts.

Sur sa trajectoire, on peut aussi voir Pierre Flynn dans des aventures collectives mentionnons : l’opéra Nelligan, le drame musical Dracula, et la belle envolée des 12 homme rapaillés,  le spectacle hommage à Jacques Brel, Ne me quitte pas, le spectacle Vive la môme pour les 100 de Piaf, et le spectacle « Sur la Lune souvenirs à Claude Léveillée » superbement dirigé par Catherine Major.

David Marin

Avec une carrière florissante s’étalant sur une dizaine d’années déjà, David Marin aura parcouru les routes du Québec et de l’Europe à plusieurs reprises, chanté avec les plus grands chansonniers québécois (Douze hommes rapaillés) et composé pour de nombreux projets artistiques. Le lauréat de Ma première Place des arts (2004) et finaliste des Francouvertes (2006) fait ses premières incursions dans nos baladeurs avec À côté d’la track (2008) et Le choix de l’embarras (2013). Musicien ancré dans le folk et auteur à la poésie douce-amère, on le retrouve en nomination comme auteur-compositeur-interprète de l’année en 2014 au gala de l’ADISQ.

La tournée, les ‘’roadtrip’’, ces longues heures passées sur la route et ces soirées à jammer serviront de catalyseur pour Marin qui compose Hélas Vegas, un troisième opus rempli d’inspirations rock et blues, façonnant ses mélodies et sa poésie avec intelligence et dérision.

Groupes

Philippe Brault

Né en 1981, Philippe Brault est musicien, compositeur, arrangeur, réalisateur et concepteur sonore. Il se partage entre la scène et le studio d’enregistrement et compose pour le théâtre, la télévision, le cinéma et les nouveaux médias.

Musicien de tournée depuis l’âge de 18 ans, il a sillonné les routes du Québec et d’Europe aux côtés de nombreux artistes, dont Pierre Lapointe dont il a été le directeur musical pendant dix ans. Son travail comme arrangeur (récompensé deux fois au gala de l’ADISQ) et sa passion pour le travail en studio l’ont mené à réaliser plus de 30 albums et EP au cours des dernières années, s’attaquant à des projets tout aussi intéressants que différents (Pierre Lapointe, Dear Criminals, Philémon Cimon, Salomé Leclerc, Koriass, Safia Nolin et Ariane Moffatt pour en nommer quelques-uns), faisant de lui un des réalisateurs les plus prolifiques de sa génération.

David Bussières

Après avoir obtenu une maîtrise en guitare classique auprès du réputé maestro Alvaro Pierri, David Bussières joint les rangs du groupe « world » Dobacaracol en 2002 et enregistre les guitares sur le disque « Soley », écoulé à plus de 100 000 copies dans le monde. Pendant ce temps, il forme, avec Justine Laberge, ce qui sera les premiers balbutiements du groupe « Alfa Rococo ». En 2005, Il est appelé pour partir en tournée avec le « Cirque du Soleil » pour la tournée européenne de « Dralion ». Pendant cette tournée, il compose avec Justine la plupart des chansons qui figureront sur le premier album d’Alfa Rococo, « Lever l’Ancre ». Le succès de cet album confirme la pertinence du groupe au sein du milieu de la chanson québécoise.

Ensemble, ils ont lancé quatre albums (Lever l’Ancre, Chasser le malheur, Nos Cœurs ensemble et L’Amour et le chaos) et présenté plus de 400 spectacles à travers le Québec, ainsi que dans les autres provinces canadiennes et jusqu’en Europe (France, Royaume-Uni, Belgique, Luxembourg). Les prestations énergiques et convaincantes de la formation leur permettent également de s’inscrire à l’affiche de festivals prestigieux et de faire ainsi rayonner leur musique localement et internationalement (FrancoFolies de Montréal, Francofolies de La Rochelle, Francofolies de Spa, Festival d’été de Québec, Jeux olympiques d’hiver de Vancouver, Jeux de la Francophonie au Liban, Festival International de Cervantino au Mexique, Coup de cœur francophone, Festival de musique émergente…).

Le duo se retrouve à plusieurs reprises au sommet des palmarès avec 16 extraits radios, dont 4 numéro 1 BDS. La formation récolte aussi deux Félix en 2008 (Album de l’année – populaire et Révélation de l’année) et dix nominations à l’ADISQ en carrière.

Parallèlement à ses activités artistiques, David s’intéresse aux mécanismes de rémunération des créateurs dans la nouvelle économie numérique de la musique. C’est ce qui l’amènera à fonder le RAM (Regroupement des artisans de la Musique) à l’automne 2016. Visant à créer, pour les artisans de la musique, un écosystème équitable et viable, le regroupement se taille une place de choix dans l’échiquier politique de l’industrie musicale, et David sera appelé à participer à plusieurs consultations et forums sur la question. Plusieurs projets sont en cours avec le RAM, et l’écoute et l’attention que suscitent les artistes via cet organismes laissent présager des résultats certains.